Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Erdé l'apprenti. Une plume libre. Naïf, mais pas tout à fait !!!

Erdé l'apprenti. Une plume libre. Naïf, mais pas tout à fait !!!

Ce lieu est mon espace de LIBERTE, de poésie, de rêve, d'UTOPIE. C'est rouge et vert, les couleurs de la VIE et celle des arbres ESPERANCE. C'est bleu et blanc, pour l'ENVOL et l'ENFANCE. C'est le jaune de certaines calligraphies, pour La Lumière du SOLEIL. L'infini légèreté de l'esprit de l'être toujours en devenir. Le rêve perpétuellement retrouvé. Le regard grand ouvert et lucide sur ce que je suis et ce que je fais. Le regard grand ouvert et lucide sur le monde qui m'entoure. VENEZ A MA RENCONTRE, COMME JE VIENS A LA VOTRE...MAINS TENDUES, PAUMES OUVERTES VERS LE CIEL...

Du mot Orient...

Rémy Ducassé dit Erde —
LA PAIX ET L'HARMONIE.

LA PAIX ET L'HARMONIE.

EXTRAIT DE MES DECLINAISONS PSEUDOS PHILOSOPHIQUES...Page 76/77 provisoire du manuscrit :

Le cri de l'âne.

10 juin 2015 à 14:50.

 

...DU MOT ORIENT...

 

Orient : tant et tant de belles choses nous

ont été apportées par les habitants de

l’Orient, il y a longtemps. Déjà en ces temps

reculés nous les avons tellement mal

traités. Qu’avons nous donnés à ces

HUMAINS en retour, rien ou presque.

Nous, nous sommes appropriés leurs

savoirs en les paraphant de nos noms –

voleurs et suffisants. Nous vantions nos

mérites alors que nous n’avions rien

inventé, rien découverts. Du pur plagiat

sans vergogne.

 

 

Et aujourd’hui depuis la deuxième moitié du 19ème

siècle nous pillons leurs terres nous épuisons

leurs ressources naturelles, simplement pour

satisfaire nos envies de démesure et d’inutilités. Et

lorsqu’ils font mine de se rebeller avec les armes que

nous leur avons vendus, nous les divisons, nous

installons à leurs têtes les pires d’entre eux en leurs

faisant croire qu’ils vont triompher des maux de

leurs congénères et de leurs terres en acceptant de

faire semblant de les servir.

Alors que c’est nous les Occidentaux qu’ils servent et

que la part qu’ils prennent à ce jeu pervers et

malsain, c’est le salaire de la trahison qu’ils

accomplissent sans aucun état d’âmes. Leur âme ils

la vendent au plus offrant. Et sur ce marché dans

chaque état ce sont les plus habiles gourmands qui

triomphent.

 

A l’Orient je ne vois que guerres

 

HUMANICIDES.

 

J'en connais qui se prétendent éclairés,

osant dire qu’il faut soit les refouler chez

eux, soit même les exterminer.

 

Je n’invente rien.

 

Ici, nul ne pourra me faire taire. C’est ma

page blanche.

 

Ici, je suis LIBRE et ma parole l’est aussi.

Ici, ce n’est pas moi qui trahis

l’engagement pris.

 

Ici, c’est ma parole et les accents de ma

voix contre la leur. Quelle que soit la

place haut perchée qu’ils occupent.

 

A l’ORIENT « IlS » nous ont appris à

compter, et nous ont offert les

mathématiques.

 

Ils avaient dans leurs rangs voilés de noir

les plus habiles poètes, et ce n’était pas

rimaille facile de leur part.

 

Déjà en ce temps là, ils magnifiaient le

sexe de la FEMME en en faisant toutes

sortes de comparaisons.

 

Ici, l’église craintive de peur de perdre

toutes ses prérogatives, interdisait à

coup de « bulles » papales tous leurs

écrits.

 

Ces bulles uniquement faites de vanité et

de certitudes dissimulaient toutes les

turpitudes et toutes les vanités des

princes, des rois et des diacres 

corrompus.

 

Ces princes, ces rois achetaient force

 

pièces d'or, le pardon de leurs pêchés à

 

coup d'<<Indulgence>> distribuées

 

cupidement par tous ces diacres avides

 

de pouvoir autant que ceux qu'ils étaient

 

censés pardonner.

 

Ils ont même exterminés celles et ceux

qui lucides et courageux furent tentés

d’emprunter d’autres chemins de la vertu

que ceux-là.

 

A l’ouest je ne vois que magouille et que

raison donné à l’âpreté du gain.

 

Nous sommes à l’ouest et c’est ce monde

là que je vois ici, s’écrouler.

 

Ne protestez pas si les enfants d’ORIENT

martyrisés viennent dans des barcasses

précaires au prix faramineux de leurs

maigres économies et au risque de ne

jamais poser leurs pieds usés à vingt ans

sur les berges de nos terres, quémander,

juste quémander un peu, un tout petit

peu de la part du gâteau trop sucré dont

vos ventres explosent.

 

Nos terres quel non sens.

 

Vous faux éclairés (petits hommes et

petites femmes minuscules) qui en avez

plein la bouche de l’Universalisme, qui

en mettez au point de dévoyer ce

magnifique mot, à tous les coins de vos

textes, au détour de chaque phrase.

 

Vous n’apportez plus la LUMIERE.

 

Vous n’êtes qu’ombre de l’ombre !!!

Même les chiens vous fuient aboyant

effrayés.

 

C’est l’ORIENT que je perçois. C’est

l’ORIENT pour qui je souffre. C’est

l’ORIENT avec qui je suis prêt à partager

le peu de mets délicats qui me restent.

 

Fuyez belle jeunesse ces beaux esprits

prétendument éclairés qui se replient

comme Harpagon sur sa casette.

 

La LUMIERE n’est plus là, la LUMIERE

certains d’entre vous l’ont déjà en eux et

ce sont ceux là qui m’intéressent.

 

Eux avancent sans certitude et sans

cassette, mais ce sont d’eux que va

rejaillir la fulgurante LUMIERE.

 

Ce sont là, mes FRERES et SŒURS en

Humanité, et ils sont partout en

Occident, en Asie, en Orient et dans les

territoires d’Amérique. Aucun continent

n’est délaissé par Eux.

 

Ils sont là, pacifistes ardents, non

violents, refusant la fatalité des armes -

objets de marchandages.

 

Ils sont là.

 

Ce sont ceux-là, la LUMIERE DE

 

DEMAIN.

 

Pour EUX la Paix, n'est pas une posture.

 

La Paix c'est un style de vie.

 

© Rémy Ducassé dit Erdé, Ville di Pietrabugno, le Mercredi 10 Juin 2015.

 

 

Du mot Orient...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article